Ergonomie Participative Ergonomie conctructive - ACTIS E&P
Ergonomie Participative - Logo Ergonomie Participative
Aller au contenu

Intervenir en mode "DEMARCHE PARTICIPATIVE"

Ce mode d'intervention sera privilégié quand il y a des enjeux collectifs importants, ce qui correspond à la grande majorité de nos interventions. Ce mode requiert de suivre un processus spécifique, de bien définir les pré-requis à la démarche, de pouvoir disposer des personnes pendant l'ensemble de la démarche, et des compétences dans l'animation des groupes de travail.
La démarche participative doit être considérée comme une occasion de débats et d'échanges sur le travail réel

Un véritable processus de création d'un collectif fort

Il ne suffit de mettre des personnes ensemble pour espérer faire une démarche participative. Ce n'est pas non plus des "groupes de paroles", qui ont leur utilité dans d'autres circconstances. La démarche participative demande que soit précisé un cadre, dans lequel les membres ont un rôle précis et connu de tous, avec des règles d'écoute et de prises de paroles permettant de vrais échanges constructifs, avec des objectifs chiffrés à atteindre avec une méthode définie, et pour une durée fixée à l'avance, même si elle pourra être ajustée au besoin.
Ces démarches existent dans d'autres occasions : on les appelle "chantiers" en amélioration continue, "scrum" (mélées) dans les projets agiles, ...

Un espace de débats et d'échanges sur le travail

Ces démarches participatives utilisées en ergonomie sont les rares occasions (parfois les seules) pour parler du travail : sur sa réalité, son éxécution, les aléas et les problèmes rencontrés, sur les stratégies développées pour "bien faire", voire "mieux faire", et dans certains certains cas simplement faire, ...

Retourner au contenu